mardi 16 avril 2013

BO de mes jours, David Scrima




Voilà les choses que j’aime : les livres dont on n’attendait rien, les surprises, qu’on décide d’emprunter ou d’acheter au détour d’un rayon, et qui nous transportent, nous font rire et nous bouleversent.
David Scrima raconte dans son petit carnet ses amours musicales : chaque jour, ou presque, il parle d’un album et dessine son ou ses musiciens. En partant de la musique, il parle des petites choses du quotidien, de sa fille qui danse sur une chanson, du bonheur d’écouter un morceau qu’on aime, de la puissance des émotions que seule la musique peut créer. Et tous ces albums lui évoquent parfois, au détour d’une ligne ou d’une note, les choses plus graves, la force de l’amour, ou la douleur en repensant au décès de sa mère.

«  ‘I used to cry about Tracy, ‘cause I want to see him again…’ larmoye Prince pour cloturer l’immense “Parade”, et c’est à pleurer… Cette funeste sensation avec laquelle il faut continuer à vivre, se faire à l’idée de ne plus jamais revoir une personne…”


Je connais mal la plupart des artistes qu’évoque David Scrima (très porté sur le jazz, le blues, ou les songwriters), mais quand en tournant une page, je reconnaissais un visage ou les paroles d’une chanson, cela m’emplissait de joie. Il a en effet toujours le mot juste, pour dire ces choses qui sont si difficiles à exprimer. Car la musique est l’opposé de la parole : elle ne se décrit pas, ne se raconte pas. Elle s’écoute, se chante, se crie, et bien sûr se joue. Et pourtant, à chaque mot, ou presque, Scrima exprime avec une simplicité désarmante ces choses indéfinies qu’on peut ressentir, face à la beauté, la puissance d’un morceau.


Avec tout ça, je n’ai même pas parlé des dessins. Ils sont pourtant le cœur de ce carnet, et c’est d’ailleurs la couverture qui a attiré mon œil à la bibliothèque lorsque j’ai découvert le livre. Ils sont superbes et sont le parfait complément des textes de Scrima.

J’ai en tout cas noté une multitude de noms de groupes à découvrir, et je relirai avec plaisir ce beau carnet.
A découvrir !

On peut trouver certaines planches du livre sur le site de David Scrima avec des playlists... Un bonheur ! 


Edit : Je n'avais pas vu avant qu'Anne organise un swap autour de la musique pour fêter la fin du challenge Des notes et des mots. La date est passée mais je peux participer si je trouve une binomette... Alors qui est intéressé pour faire ce super swap ? ;)

6 commentaires:

Anne a dit…

Je ne suis pas très attirée par les dessins, je l'avoue, mais l'idée est très belle !

Touloulou a dit…

Anne : Personnellement j'aime beaucoup les dessins, mais chacun ses gouts ! :)

Milly a dit…

Quelle belle idée de carnet. Comme les populaires carnets de voyage, mais un voyage à travers la musique!
:) Une belle trouvaille Touloulou!

Touloulou a dit…

Milly : exactement, tu as défini en quelques mots ce livre !
Trouvé par hasard à la bibli... qui regorge de pépites !

Syl. a dit…

Les dessins sont beaux, taillés. Ca doit être intéressant.

Sinon ? Fantômette a encore frappé ! Dans un deuxième Award, je te décerne une médaille. Cet honneur s'accompagne de questions... Tu sais ce qu'il te reste à faire ?
Il t'attend pour orner ton blog.

LeSalon DesLettres a dit…

Ton blog est vraiment sympa ! Je viens de m'inscrire sur blogspot (lesalondeslettres.blogspot.com) et aussi à ta newsletter. À bientôt :-)